Notre histoire

Sans revenir sur les 70 ans d'histoire du réseau en Vendée, il faut souligner qu'une des étapes-clés a été la création de la Fédération Départementale en 1974, les membres de la Fédération étant les associations Familles Rurales, régies par la loi du 1er juillet 1901 et le Code de l'Action Sociale et des Familles. En se regroupant au sein d'une Fédération Départementale, les associations Familles Rurales du département se sont engagées dans une démarche solidaire visant à les conforter dans le but commun qu'elles s'étaient fixées, de rassemblement des familles et personnes vivant en milieu rural, et de défense de leurs intérêts matériels et moraux.

 

5 présidents se sont ainsi succédé à la tête de la Fédération Départementale depuis sa fondation, imprimant de leur empreinte la vie du réseau Familles Rurales en Vendée : Paul Bidaud de la Ferrière (1974-1981), Claude Berthet de la Ferrière (1981-1993), Roger Blanchet de la Chapelle Achard (1993-2003), Dominique Paillat de St Germain de Prinçay (2003-2013) et Guylaine Brohan, de St Georges de Montaigu, première femme à la tête de la Fédération Départementale depuis 2013.

 

Avec Paul Bidaud (1974-1981)

Sous la présidence de Paul Bidaud, on peut retenir :

  • une diversification des services proposées par les associations Familles Rurales de Vendée (création des clubs « féminins », devenus clubs loisirs créatifs, et création des clubs aînés),
  • l'organisation en 1976 du premier salon de plein air des retraités et personnes âgées,
  • le cap symbolique des 10.000 familles adhérentes en Vendée atteint en 1977.
 

Avec Claude Berthet (1981-1993)

Sous la présidence de Claude Berthet, on peut retenir :

  • le développement d'activités en direction des jeunes, des retraités et la mise en place d'activités de loisirs (gym, danse, etc.),
  • l'essor dès 1982 de nouvelles activités culturelles (théâtre, écoles de musique, bibliothèques, groupes folkloriques...),
  • l'impulsion donnée à l'expansion du cinéma itinérant (6 points de projection en 1982, 22 en 1986, 32 en 1989),
  • la réalisation en 1989 du premier livre de la collection « Mémoires vives de Vendée » intitulé « Un siècle d'histoires de familles »,
  • l'intensification des relations avec les collectivités territoriales à partir des années 90...
 

Avec Roger Blanchet (1993-2003)

Sous la présidence de Roger Blanchet, on peut retenir :

  • en 1994, l'organisation du premier festival « Mosaïque », grand rassemblement culturel pour toutes les générations,
  • à partir de 1998, l'amplification du soutien professionnel aux foyers de jeunes (avec la mise en place de postes d'animateurs locaux ou intercommunaux),
  • le lancement du festival « Festi' Jeunes » en 1998,
  • l'instauration en 1999 du 1er forum départemental enfance / jeunesse,
  • la création de La Cordée, dispositif partenarial visant à favoriser l'émergence de nouvelles activités associatives en milieu rural,
  • le développement, dans les années 2000, de l'accompagnement professionnel des animateurs jeunesse, et, de manière plus générale, de la formation vis-à-vis des salariés et des bénévoles locaux,
  • l'accroissement des centres de loisirs à l'année...
 

Avec Dominique Paillat (2003-2013)

Sous la présidence de Dominique Paillat, on peut retenir :

  • l'innovation au niveau des actions dans le domaine de la prévention avec l'instauration de nouveaux partenariats,
  • la défense des familles au niveau départemental dans le domaine du transport scolaire auprès des collectivités territoriales,
  • la volonté d'une ouverture marquée des services de la Fédération à l'externe (auprès d'associations hors du réseau Familles Rurales par exemple...) avec la réflexion, puis la mise en place du Groupement d'Employeurs Départemental de Familles Rurales Vendée,
  • l'ambition de donner aux élus (maires, présidents de communautés de communes, parlementaires...) une autre image de l'associatif gestionnaire,
  • le soutien au développement du cinéma itinérant et de plein air avec l'équipement en numérique,
  • la valorisation de l'offre culturelle au sein de Familles Rurales en Vendée via la restructuration du Pôle Culturel de la Fédération avec la mise en place de l'Université du Temps Libre,
  • l'accueil des Rencontres Nationales Familles Rurales « Jeunes : Action ! » en 2013 à Talmont St Hilaire avec 3000 personnes venues de toute la France...
 

Avec Guylaine Brohan (2013 à ce jour)

1ère femme à la tête du réseau Familles Rurales en Vendée, Guylaine Brohan est une responsable associative qui cultive le relationnel et la proximité avec les familles.

Ses projets pour le Mouvement à l'horizon 2020 s'articulent autour de 3 axes forts :

  • la valorisation de l'investissement des bénévoles,
  • la professionnalisation du monde associatif,
  • le développement des partenariats.